Quelles ont été vos motivations pour créer votre propre entreprise (préciser l’année)? Quel était votre statut auparavant ?

J'ai souhaité créer mon entreprise (j'ai finalement effectué une reprise en 2007) afin de devenir mon propre patron, c'est à dire : une certaine liberté de décision et d'action. Une responsabilité sociale (mener une équipe de 10 personnes) . Se constituer un patrimoine. Auparavant, j'exercais la fonction de chargé d'affaires entreprises dans un réseau bancaire.



Qu’est-ce que vous apporte votre statut (nouveau) de chef d’entreprise ?

Mon nouveau statut m'apporte plus d'autonomie avec un pouvoir de décision et d'action, des contacts enrichissants avec des partenaires comme le cabinet comptable, la banque, le franchiseur...



Pourquoi avoir choisi le modèle de la franchise ? Quels avantages y voyez-vous ?

La notoriété pour une entreprise est un atout incontestable. L'accompagnement du franchiseur rassure et des économies d'échelle (centrale d'achat, distribution) apparaissent au fur et à mesure que le réseau s'agrandi.



Avez-vous senti une confiance particulière des diverses parties prenantes (banques, organisme d’aides à la création d’entreprise, etc.) lorsque vous précisez que vous vous lanciez en franchise ?

Indéniablement oui ! Les établissements bancaires sont rassurés dans le cadre de financement d'enseignes ayant une notoriété.



Comment s’est fait le choix de votre réseau ?

Le secteur d'activité recherché (alimentaire) correspond à l'offre de La Mie Câline. J'ai tout de suite était mis en confiance du fait des valeurs partagées et de l'esprit gagnant/gagnant.



Quelle est la traduction, au quotidien, de l’effet réseau ( notoriété du réseau, transfert de savoir-faire du franchiseur, accompagnement et échanges avec le franchiseur et entre franchisés...) ?

La notoriété de notre enseigne rassure le client, c'est donc un atout de tous les instants. l'accompagnement du franchiseur est indispensable pour modéliser notre concept et les échanges nous permettent d'évoluer, de s'adapter.



Quels conseils donneriez-vous à un futur candidat à la franchise ?

Mon conseil est de prendre le temps de la réflexion, d'en parler autour de soi. S'assurer de sa capacité à diriger une équipe. Il faut également avoir un minimum pour le goût du risque : même en franchise, un engagement personnel et financier doit s'assumer pleinement. Enfin si vous avez la passion pour ce que vous souhaitez faire, lancez vous !



D’autres éléments à ajouter ?



Fermer 9E ÉDITION • DU 8 AU 21 octobre 2018

jours

H
:
MIN
:
SEC
Fermer

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts En savoir plus